Retour à l'accueil

Effets Secondaires

Titre original : Side Effects

Réalisé par : Steven Soderbergh

Ma note : 12/20

Ma critique :

En découvrant « Effets secondaires », on pense avoir trouvé tous les ingrédients d’un bon film : Steven Soderbergh aux commandes, des acteurs talentueux (Jude Law, Catherine Zeta-Jones, Channing Tatum) et une intrigue plutôt alléchante. Malheureusement, ce n’est pas parce que les ingrédients sont bons que le mélange est réussi. En effet, ce drame, doublé d’un thriller, se révèle finalement assez confus.

L’histoire est celle d’un psychiatre, Jon Banks, incarné par Jude Law. Un jour, une jeune femme dépressive nommée Emily (Rooney Mara) se présente à son cabinet, et il lui prescrit un nouveau médicament afin de l’aider à se sentir mieux. La situation vire au tragique lorsque, quelques jours plus tard, Emilie tue son mari de plusieurs coups de couteaux, lors d’une crise de somnambulisme. Jon Banks est alors entraîné dans une spirale infernale dont il essaiera de toutes ses forces de se sortir.

La première partie du film, dédiée à la description de la dépression d’Emilie, est assez ennuyante. Il n’y a pas d’action, le rythme est si lent qu’on a presque envie d’arrêter le visionnage. Au bout de trente-cinq longues minutes, le meurtre se produit. Cet événement crée une solide intrigue et donne enfin du rythme au film. Les interrogations se bousculent dans notre tête : comment est-ce possible que l’on prescrive un médicament ayant de tels effets secondaires ? Dans quelle mesure le médecin est-il responsable ? Que va décider le juge lors du procès pour meurtre d’Emily ?

A partir de là, on pense donc avoir affaire à un film dénonçant les ravages que peuvent faire les effets secondaires des médicaments utilisés dans les thérapies psychiatriques. Soudain, un efficace rebondissement fait basculer le film d’un thriller psychologique à un thriller policier. Malheureusement, ce retournement de situation intéressant s’est résolu dans un dénouement tordu et peu crédible. Finalement, il semble que le thème des médicaments en milieu psychiatrique ait été utilisé afin d’appâter les spectateurs en faisant croire à un scénario original, alors qu’il n’en est rien. Et pour cause, le dénouement de « Effets Secondaires » était celui d’un thriller policier presque ordinaire.

Catégorie : Films

Sous-catégorie : Thriller

Je m'abonne à la newsletter
Retour à l'accueil